Ternant

Ternant se situe sur une ligne de fissure que l'on peut suivre depuis le village de Chanat la Mouteyre situé plus au Nord. Cette situation géographique explique la présence d'un très grand nombre de sources.

L'église du village fut construite entre 1856 et 1861 par le châtelain de l'époque, Théodore Lacombe, et les habitants de Ternant.
Sur la façade d'un bâtiment, situé au centre du hameau, vous pourrez admirer un trompe-l'oeil intitulé "la forge" et réalisé par l'artiste Slobo en 1992. C'est à cet endroit précis que s'élevait l'ancienne forge du village.

Sur les hauteurs du bourg, vous trouverez la colline dite du "Bois de la ville" avec sa croix métallique. Cette dernière fut élevée en 1933 grâce à l'abbé Ferrandon à l'occasion du 19ème centenaire de la mort du Christ. Ce site offre également un point de vue magnifique sur la région clermontoise et la chaîne des puys.



La Baraque

Le lieu fait référence à l'abri des carriers du chapitre. En effet, pour approvisionner le chantier de la cathédrale de Clermont, les chanoines avaient décidé d'exploiter la lave locale sans recourir aux volvicois qui étaient trop exigeants. Ces derniers finirent par obtenir la fermeture de cette carrière qui les privait d'un important débouché. La baraque a aujourd'hui disparu mais le nom est resté.

Le village de la Baraque est construit autour du carrefour de deux routes d'importance, l'une en direction du massif du Sancy et Bordeaux, l'autre vers les Combrailles et Limoges.
Au début du siècle dernier, à la belle saison, le train du Puy de Dôme s'arrêtait faire le plein d'eau à la Baraque.
En hiver la gare de la Baraque était le terminus de la ligne. Si le château d'eau a disparu, la gare abrite aujourd'hui les ateliers municipaux.
Deux fontaines embellissent le village qui possède aussi son four à pain.
Les deux anciennes auberges qui assuraient les services de relais de poste et de relais de diligence ont traversé les siècles et sont devenues restaurant gastronomique pour l'une et hôtel-restaurant pour l'autre.






Le Cheix

Situé au-dessus de la voie romaine Lyon-Saintes et abrité par le Puy du Cheix, ce village posséde sur son territoire les mystérieuses cases de Villars.

Il est un des villages les plus anciens de la commune (les premiers textes datent de l'an 1000) et c'est probablement une possession du Chantre de la cathédrale de Clermont jusqu'en 1789. Il est aussi un des derniers à garder sa physionomie d'antan.
En effet, les derniers grands travaux d'aménagement datent du 19éme siécle avec l'installation de trois fontaines avec lavoir et la construction d'un four banal, ce qui à l'époque représentait une avancée considérable pour le confort de tous.




Chez Vasson

Ce village doit son nom au propriétaire d'une maison connue au 17éme siècle. C'était à l'époque une des maisons fermières parmi les 5 plus importantes d'Orcines.








La Fontaine du Berger

Il s'agit du plus récent village de la commune. Sa création est due a l'instalation de plusieurs auberges pour accueillir les voyageurs fatigués. Comme son nom l'indique vous y trouverez une fontaine ainsi que l'ancien camp militaire (champ de tirs).
N'hésitez pas à faire une petite pause dégustation à l'Auberge de la Fontaine du Berger.











Le Gressigny

La plus ancienne mention de ce petit bourg date du XIIème siècle. Celui-ci est principalement constitué de batiments d'exploitation et d'habitation.
La petite place que l'on appelle aussi "place de la Lèdre" est l'endroit où les persières (impôt médiéval) étaient collectées et où les fêtes du village se déroulaient et se déroulent toujours. Aujourd'hui on trouve sur cette place la plus grande fontaine de la commune. Elle est composée de trois bacs et date de 1808.
Comme dans la plupart des bourgs nous trouvons un four banal encore en état de marche.
Au Gressigny se trouve le chateau construit par Marcel MICHELIN.







Bonnabry

Le bourg de Bonnabry n'a pas vraiement d'histoire. A l'origine, se sont des terres qui appartenaient au seigneur local qui les a vendu aux paysans locaux au cours du XIXème siècle.







Sarcenat

Ce petit village composé de maisons en pierre de Volvic est cité pour la première fois comme seigneurie dans des textes à la fin du XIIIème siècle. Dans ce village vous pourrez apercevoir le château de Sarcenat où Mr Teilhard de Chardin est né en 1875 (le château n'est pas ouvert au public).
La plus ancienne Fontaine de la commune se trouve dans ce village, il s'agit de la Fontaine du Merle. Sa source aurait été découverte et captée par un florentin, Gabriel Simeoni vers 1520. On distingue à droite du bac le nom de ce dernier.









Villars

Ce Village possède l'une des curiosités les plus remarquables de la commune,
les Cases de Villars (blocs de pierre disposés les uns sur les autres) dont l'origine n'a jamais été découverte.
Il est également connu pour sa voie romaine et son Menhir christianisé que vous pourrez voir sur la place du village, prés du lavoir.








Enval

Le bourg d'Enval se situe sur l'ancien tracé de la voie romaine "Agrippa" qui reliait Lyon à Saintes. Un milliaire (borne en pierre qui marquait la distance d'un mille romain) attestait de son existance. Aujourd'hui celui-ci à était déplacé sur le bourg de Montrodeix.
A Enval il aurait existé un sanctuaire gallo-romain dédié à Mercure, mais son emplacement exact est aujourd'hui oublié.








La Font de l'Arbre

Son nom vient d'une fontaine qui coulait sous un arbre.
Il est doté de nombreux commerces tel que restaurants,fleuriste ou boulangerie.
Vous trouverez comme dans la plupart des autres villages des fontaines ainsi qu'un four. Ces Fours avaient une double utilité puisqu'ils permettaient de faire cuir le pain mais aussi de faire bouillir le linge.
De nombreuses maisons possèdent un escalier extérieur qui est typique des maisons vigneronnes des côtes de Clermont et de la plaine de la Limagne.







Fontanas

Fontanas, fort de sa position sur la Tiretaine, était connu autrefois pour ses moulins à aube qui fournissaient l'essentiel de l'activité économique.Ce bourg doit son nom aux nombreuses fontaines que recèle le village.












Montrodeix

C'est au 18éme siècle que les habitants ont changé le nom du village Chazelle pour Montrodeix, nom de l'ancien château du village.
Montrodeix se trouve au pied d'une ancienne cheminée volcanique dont vous pourrez observer les orgues volcaniques.
Il y a également un four qui fonctionne encore aujourd'hui.
On compte de nombreuses fontaines mais aussi des étables voûtées magnifique. A ne pas rater !
En prenant la voie romaine vous passerez devant la borne romaine découverte par des paysans en 1845.






Solagnat

Le nom de ce village viendrait du Soleil levant.
La première mention de la seigneurie de Solagnat est plus récente que les autres et date du milieu du XVIIème siècle.












Bellevue

Le village de Bellevue marque l'entrée dans la commune d'Orcines et le Parc Naturel Régional des Volcans d'Auvergne.
Autrefois, il convenait de faire une halte au Café de Bellevue, avec sa fontaine, avant de finir la montée.
Au même endroit, on trouve aujourd'hui un traiteur et un artisan de laves émaillées.

Dans le grand virage, avant d'entrer dans le village de Bellevue, se trouve aujourd'hui un monument élevé en souvenir d'otages fusillés en 1944. Au Moyen Age, cet emplacement était une carrière qui avait été ouverte sur les flancs d'une coulée de lave (cf: voir village de La Baraque). 






Maupertuis








Une nouvelle plaquette touristique sur le petit patrimoine de la commune d'Orcines est a votres disposition à l'Office de Tourisme d'Orcines. Venez vite la découvrir !